Version approuvée par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques le 26 août 2016. Cette version n'est pas mise à jour en continu.

4.6 Importance de la préservation du paysage

Description de la problématique

La notion de paysage peut prendre différentes significations en fonction de la manière dont elle est abordée. Le dictionnaire nous dit que « Le paysage est une vue d’ensemble,  d’un site, d’une étendue de pays » (Antidote, 2012). Selon la Communauté métropolitaine de Québec, « les paysages constituent un bien public reflétant l’identité des résidants d’une région » (CMQ, 2013a).

Cette section du diagnostic du Plan directeur de l’eau aborde la question de paysage principalement sous l’angle de l’impact visuel sur les paysages naturels modifiés par les activités anthropiques. Elle se termine tout de même par quelques ouvertures qui permettent d’aborder le sujet sous un autre angle. Ainsi, les initiatives de la CMQ en la matière sont mentionnées à la toute fin de la section.

Les modifications du paysage en périphérie urbaine en amont du bassin versant de la rivière Saint-Charles

La population est en croissance sur le territoire de l’OBV de la Capitale et plus largement dans la région de la Capitale nationale. L’augmentation de la population est importante notamment dans la périphérie urbaine, à Saint-Gabriel-de-Valcartier, Stoneham-et-Tewkesbury, autour du lac Saint-Charles et à Lac-Beauport. Ces régions sont richement pourvues en milieux naturels et les nouveaux développements urbains modifient le paysage.

L’urbanisation autour des Marais du Nord a des effets sur l’expérience vécue par les visiteurs des Marais du Nord. On note en effet une augmentation du bruit et une dégradation du paysage. Plusieurs percées visuelles donnent notamment sur des constructions récentes, bâties en surplomb sur des collines et également sur une antenne de Radio-Canada. De plus, le prolongement d’une rue de la ville de Lac-Delage se rapproche fortement du territoire protégé des Marais du Nord (Mélanie Deslongchamps, 2013).

Au lac Beauport, le développement urbain du paysage montagneux avoisinant menace la beauté de ce dernier. Les résidences ne sont pas toujours bien intégrées au paysage, les constructions apparaissent comme autant d’éléments disparates sans souci d’harmonisation entre elle et avec le paysage. La problématique se fait également sentir ailleurs notamment au lac Savard, une réserve naturelle en milieu privé le long du boulevard Talbot, où des maisons sont apparues en bordure du lac ces dernières années (Mélanie Deslongchamps, 2013).

Les différentes carrières et sablières en montagne sont également des éléments qui nuisent à la beauté des paysages montagneux de ces régions. Elles sont visibles à partir du lac Saint-Charles et également à partir du boulevard Talbot (Mélanie Deslongchamps, 2013).

De plus, les coupes forestières peuvent également modifier le paysage de manière importante, les aires de coupe sont notamment visibles à partir du sentier de motoneige Trans-Québec (Mélanie Deslongchamps, 2013).

2007-06-19 Boul.Talbot vue Sablière IMG_0055

 

La protection des paysages

La coupe forestière est une affectation importante du schéma d’aménagement de la MRC de la Jacques-Cartier. À cet effet, la MRC a identifié dans son schéma d’aménagement révisé des territoires d’intérêt afin d’en assurer l’encadrement du paysage. Ces territoires peuvent être des sentiers de randonnée en milieu naturel ou les lieux et les sites d’intérêt (MRC de la Jacques-Cartier, 2004). La carte de ces paysages sensibles est disponible en cliquant ici.

La Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) entretien certaines préoccupations en matière de paysage. Un Atlas des unités de paysage de la CMQ a été publié en 2008. Puis, la CMQ a identifié les paysages d’intérêt métropolitain qui sont visibles à partir de la rive nord, de la rive sud et de l’île d’Orléans. Pour en savoir plus, cliquez ici.

La mise en place des trames verte et bleu métropolitaines sur le territoire de la CMQ durant les cinq prochaines années traduit également la volonté de la CMQ de protéger et mettre en valeur les différents paysages de la région. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Références

DESLONGCHAMPS, MÉLANIE. 2013. Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et les marais du Nord. Communication personnelle.

MRC DE LA JACQUES-CARTIER, 2004. Schéma d’aménagement révisé, Document principal. In Schéma d’aménagement révisé. En ligne: http://mrc.lajacquescartier.qc.ca/index.php?id=33. Consulté le 7 août 2013.

COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE QUÉBEC (CMQ). 2013 a. Le Plan métropolitain d’aménagement et de développement du territoire de la Communauté métropolitaine de Québec. En ligne: http://www.cmquebec.qc.ca/pmad/documents/Pmad_en_vigeur/PMAD_en_vigueur.pdf. Consulté le 7 août 2013.

COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE QUÉBEC (CMQ). 2013 b. Mise en place des trames vertes et bleu métropolitaine sur le territoire de la CMQ. En ligne: http://www.cmquebec.qc.ca/Bleuvert/Default.aspx. Consulté le 7 août 2013.

COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE QUÉBEC (CMQ). 2013 c. Paysage. En ligne: http://www.cmquebec.qc.ca/pmad/paysages.aspx. Consulté le 7 août 2013.

Mis à jour le 16 février 2015.