2.5 Espèces à statut précaire, vulnérables ou menacées

Description de la problématique

Les bassins versants de la Capitale sont riches de la présence d’une grande diversité d’habitats et par conséquent, d’une bonne biodiversité. Toutefois, l’expansion démographique et les activités humaines entraînent une perte et une dégradation des habitats disponibles pour la faune et la flore, ce qui met en péril la survie de certaines espèces. Les espèces fauniques et floristiques à statut précaire observées sur le territoire sont présentées dans les tableaux qui suivent.

Espèces fauniques

Tableau 2.5.1: Espèces fauniques à statut précaire sur le territoire des bassins versants de la Capitale

Nom Statut Causes Effets
Bivalves
Anodonte du Gaspareau/Anodonta implicata  Susceptible L’anodonte du Gaspareau est un mollusque dépendant d’un poisson, le gaspareau, pour sa reproduction. Ce dernier est présent dans le fleuve Saint-Laurent, mais en beaucoup plus faible quantité que dans les provinces maritimes. Il n’y a pas de menaces majeures à la survie de l’anodonte du Gaspareau. Les barrières à la migration des poissons peuvent toutefois entraîner une baisse des populations de gaspareau et conséquemment, de l’anodonte du Gaspareau (IUCN 2012, Pêches et Océans Canada 2011 et Price s/d). Perte de biodiversité
Elliptio à dents fortes / Elliptio crassidens  Susceptible Sédimentation et envasement dans les cours d’eau (résultant de l’érosion et du ruissellement agricole et urbain), construction de barrages et conditions de sécheresses (IUCN, 2012). Perte de biodiversité
Obovarie olivâtre / Obavaria livaria  Susceptible L’introduction des moules zébrées et quaggas, des moules envahissantes, s’attachent aux coquilles des obovaries olivâtres par centaines, les empêchant ainsi de se nourrir, de respirer, de se déplacer et de se reproduire. Les barrages le long des rivières où se trouvent les habitats de l’obovarie olivâtre constituent une autre menace importante, puisque le poisson hôte présumé de cette espèce, l’esturgeon jaune, est incapable de les franchir. Étant donné le déclin du nombre d’hôtes, les chances qu’un nombre suffisant de larves atteignent le stade autonome pour assurer le maintien de la population sont considérablement réduites. La pollution causée par l’industrie et l’agriculture menace aussi l’obovarie olivâtre et son hôte en compromettant la qualité de l’eau de l’habitat (Pêches et Océans Canada, 2014). Perte de biodiversité
Serpents
Couleuvre à collier / Diadophis punctatus  Susceptible Destruction et pertes d’habitats (forets, prairies et berges des cours d’eau) (IUCN, 2012). Perte de biodiversité
Couleuvre verte / Liochlorophis vernalis  Susceptible La couleuvre verte est répartie dans des habitats isolés et de petites tailles. Les perturbations et la destruction d’habitats menacent les populations locales. La diète de la couleuvre verte est en majorité composée d’insectes. L’utilisation de pesticides affecte donc cette espèce de façon importante. La prédation, la collection et le commerce sont aussi des menaces (Gregory 1997, Lincoln Park Zoo 2001, Redder et al. 2006). Perte de biodiversité
Oiseaux
Faucon pèlerin anatum / Falco peregrinus anatum  Vulnérable Présence dans l’environnement de pesticides organochlorés entraînant des problèmes de stérilité, d’amincissement de la coquille des œufs, de mortalité embryonnaire et de comportement anormal des parents (MDDEFP, 2014). Perte de biodiversité
Martinet ramoneur / Chaetura pelagica  Susceptible Le martinet ramoneur utilise les troncs de gros arbres creux (diamètre de plus de 50 cm à hauteur de poitrine) et les cheminées en maçonnerie comme sites de nidification. La rénovation ou la démolition des anciennes cheminées de pierres ou de briques constitue une perte d’habitat pour le martinet ramoneur. De même, les troncs d’arbres creux assez gros pour être utilisés comme site de nidification sont de plus en plus rares puisqu’ils sont généralement abattus pour des raisons de sécurité (Regroupement Québec Oiseaux, 2012). Perte de biodiversité
Pic à tête rougeMelanerpes erythrocephalus  Menacée La compétition avec l’étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris) pour l’obtention des cavités de nidification serait l’une des causes de sa raréfaction. À ces dernières s’ajoutent la perte d’habitats causée par le déclin d’arbres morts et la disparition des bosquets d’arbres en raison, notamment, de l’intensification de l’agriculture (Forêts, Faune et Parcs Québec, 2010). Perte de biodiversité
Pie-grièche migratrice / Lanius ludovicianus  Menacée Conversion d’anciens pâturages en champs servant à la culture céréalière (élimination des clôtures où l’espèce se perche pour chasser et des bandes arbustives où elle niche), compétition avec d’autres oiseaux occupant les mêmes habitats, intoxication aux pesticides par l’intermédiaire de ses proies, réduction de l’abondance de proies en raison de l’utilisation de pesticides en milieux agricoles, prédation et morts accidentelles (MDDEFP, 2014). Perte de biodiversité
Troglodyte à bec court / Cistothorus platensis  Susceptible Le drainage des terres humides et des habitats herbagers humides et la période de fauche ont des répercussions négatives sur les populations dans certaines régions (Environnement Canada, 2009). Perte de biodiversité
Amphibiens
Grenouille des marais / Lithobates palustris  Susceptible Perturbations de l’habitat (exploitation, fragmentation et perte de superficies boisées) et pressions de développement agricole et urbain (MDDEFP, 2014). Perte de biodiversité
Salamandre à quatre orteils / Hemidactylium scutatum  Susceptible Perturbations et pertes d’habitats causées par l’étalement urbain, l’exploitation des tourbières et l’exploitation forestière (MDDEFP, 2014). Perte de biodiversité
Salamandre sombre du Nord / Desmognathus fuscus  Susceptible

Assèchement des eaux de surface (notamment les cours d’eau intermittents et les ruisseaux forestiers), interventions forestières, aménagement d’infrastructures le long des rives de cours d’eau, présence de barrages, utilisation de véhicules tout-terrain dans les cours d’eau et pollution (MDDEFP, 2014).

Perte de biodiversité
Tortues
Tortue des bois / Glyptemys insculpta  Vulnérable Dégradation et destruction de l’habitat, dérangement par l’accroissement de l’activité humaine, mortalité accidentelle, destruction des nids par des prédateurs et capture à des fins de collection et de commerce  (MDDEFP, 2014). Perte de biodiversité
Tortue géographique / Graptemys geographica  Vulnérable Régularisation du niveau de l’eau lors de la période de nidification, modification intensive des rives, dérangement, prédation et pollution de l’habitat  (MDDEFP, 2014). Perte de biodiversité

Espèces floristiques

Tableau 2.5.2: Espèces floristiques à statut précaire sur le territoire des bassins versants de la Capitale

Nom Statut Causes Effets
Herbacées
 Ail des bois / Allium tricoccum Vulnérable Cueillette excessive et développement urbain et agricole (MDDELCC, 2001). Perte de biodiversité
Bident d’Eaton / Bidens eatonii Susceptible Passage de véhicules motorisés dans son habitat, notamment les grèves et marais intertidaux (Nature Québec, s/d). Perte de biodiversité
Carex de Muhlenberg / Carex muehlenbergii var. muehlenbergii
Susceptible  Perte d’habitats au profit du développement (Maine Department of Conservation, s/d). Perte de biodiversité
Cicutaire de Victorin / Cicuta maculata var. victorinii Menacée Agrandissement des zones de villégiature, construction de nouvelles infrastructures routières et portuaires, circulation de véhicules tout-terrain et tonte de la végétation en berges (Nature Québec, s/d a). Espèce endémique de l’estuaire du Saint-Laurent (Dignard et al. 2008). Perte de biodiversité
Cypripède tête-de-bélier / Cypripedium arietinum Vulnérable Expansion de l’espèce limitée par son habitat relativement restreint au Québec (cédrières, sapinières et forêts mixtes de pin blanc et de chêne rouge, souvent en bordure de plans d’eau et sur sols minces). Les coupes forestières et la construction de chalets sont les principales causes de sa vulnérabilité (MDDELCC, 2001a). Perte de biodiversité
Cypripède royal / Cypripédium reginae Susceptible C’est une espèce d’orchidée sensible aux modifications engendrées dans son habitat. Elle est aussi menacée par la cueillette abusive. Dans les endroits où elle a été répertoriée sur le territoire régional, ce sont les coupes de bois et le passage des véhicules tout-terrain qui la menace (Espèces menacées, 2007). Perte de biodiversité
Chalef argenté / Elaeagnus commutata Susceptible Espèce de pleine lumière, tolérant mal les excès d’humidité ou de sécheresse. Préfère les rivages, escarpements et talus d’éboulis en milieu calcaire. Seulement une vingtaine d’occurrences au Québec (Petitclerc et al. 2007). Perte de biodiversité
Épilobe à graines nues / Epilobium ciliatum subsp. ciliatum var. ecomosum Susceptible Passage de véhicules tout-terrain dans son habitat, remblayage des rives et construction de marinas (Nature Québec, s/d b). Perte de biodiversité
Vergerette de Provancher / Erigeron philadelphicus subsp. provancheri Menacée Piétinement et circulation de véhicules tout-terrain dans son habitat (MDDELCC, 2005b). Perte de biodiversité
Ériocaulon de Parker / Eriocaulon parkeri Menacée Circulation de véhicules tout-terrain, agrandissement des zones de villégiature et construction de routes et d’infrastructures (MDDELCC, 2001b). Perte de biodiversité
Gaillet fausse-circée / Gallium circaezans
Susceptible
Perte d’habitat causée par le développement urbain et agricole, le pacage des boisés de ferme et les mauvaises pratiques d’aménagement forestier (Association forestière Québec métropolitain et BPH Environnement, 2002).
Perte de biodiversité
Galéris remarquable / Galearis spectabilis
Susceptible
Forte sensibilité à de légères perturbations (piétinement, cueillette, broutage) et aux changements rapides de conditions de drainage ou
de luminosité(Association forestière Québec métropolitain et BPH Environnement, 2002).
Perte de biodiversité
Gentianopsis de Victorin / Gentianopsis virgata subsp. victorinii Menacée Agrandissement des zones de villégiature, construction de nouvelles infrastructures routières et portuaires, circulation de véhicules tout-terrain et tonte de la végétation en berges. Espèce endémique de l’estuaire du Saint-Laurent (MDDELCC, 2001c). Perte de biodiversité
Gratiole du Saint-Laurent / Gratiola neglecta var. glaberrima Susceptible Agrandissement des zones de villégiature, construction de nouvelles infrastructures routières et portuaires, circulation de véhicules tout-terrain et tonte de la végétation en berges. Espèce endémique de l’estuaire du Saint-Laurent. (MDDELCC, 2001c / Dignard et al. 2008). Perte de biodiversité
Isoète de Tuckerman / Isoetes tuckermanii Susceptible Passage de véhicules tout-terrain dans son habitat, remblayage des rives et construction de marinas (Nature Québec, s/d c). Perte de biodiversité
Lindernie estuarienne / Lindernia dubia var. inundata Susceptible Passage de véhicules tout-terrain dans son habitat, remblayage des rives et construction de marinas (Nature Québec, s/d d). Perte de biodiversité
Listère australe / Listera australis Menacée Modification du drainage et exploitation des tourbières, culture de la canneberge et circulation en véhicule tout-terrain dans son habitat. On estime la présence d’environ 2000 individus sur l’ensemble du Québec (MDDELCC, 2015). Perte de biodiversité
Lycope du Saint-Laurent / Lycopus americanus var. laurentianus Susceptible Passage de véhicules tout-terrain dans son habitat, remblayage des rives et construction de marinas (Nature Québec, s/d e). Perte de biodiversité
Lycope rude / Lycopus asper Susceptible Espèce située à la limite nord-est de son aire de distribution présentant une répartition aléatoire et un faible nombre de populations. Se retrouve sur l’hydrolittoral supérieur ou moyen (Brouillet et al. 2004). Perte de biodiversité
Physostégie de Virginie / Physostegia virginiana ssp. virginiana
Susceptible Passage de véhicules tout-terrain dans son habitat, remblayage des rives et construction de marinas (Ressources naturelles canada, 2015). Perte de biodiversité
Platanthère à grandes feuilles / Platanthera macrophylla Susceptible

Sensible à la diminution et la fragmentation du couvert forestier et faible tolérance à un excès d’humidité ou de sécheresse (Association forestière Québec métropolitain et BPH Environnement, 2002).

Perte de biodiversité
Ptérospore à fleurs d’andromède / Pterospora andromedea Menacée Le développement récréotouristique, la construction de chalets, la coupe forestière et des pratiques non appropriées d’aménagement forestier constituent des menaces à la survie de l’espèce (MDDELCC, 2005). La difficulté de reproduction de l’espèce, la courte viabilité des graines et leur faible réserve sont également des facteurs aggravants (Association forestière Québec métropolitain et BPH Environnement, 2002). On estime la présence d’environ 2000 individus sur l’ensemble du Québec (MDDELCC, 2005). Perte de biodiversité
Spiranthe lustrée / Spiranthes lucida Susceptible Espèce de pleine lumière, intolérante à l’assèchement du sol. Les populations sont de petite taille et donc vulnérables aux perturbations. On compte une vingtaine d’occurrences au Québec. Se retrouve dans les milieux humides et en bordure des ruisseaux (Dignard et al, 2008). Perte de biodiversité
Strophostyle ochracé / Strophostyles helvola Susceptible Espèce peu abondante au Québec, confinée aux rivages du Saint-Laurent et située à la limite nord-est de son aire de distribution. Le Fleuve serait probablement le seul agent possible de dispersion des graines (Flore laurentienne, 2012). Perte de biodiversité
Zizanie naine / Zizania aquatica var. brevis Susceptible Passage de véhicules tout-terrain dans son habitat, remblayage des rives et construction de marinas (Nature Québec, s/d f). Perte de biodiversité
Arbres et arbustes
Noyer cendré / Juglans cinerea Susceptible Le déclin du noyer cendré est attribuable au chancre du noyer cendré, un agent pathogène fongique exotique qui cause une maladie mortelle du tronc et des branches (Environnement Canada, 2010). Perte de biodiversité

Depuis 2012, il existe aussi une liste de plantes invasculaires (mousses et hépatiques) susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables. Il n’y en a pas sur le territoire de l’OBV de la Capitale. Aussi, certaines espèces floristiques ont une répartition très limitée mondialement. En effet, elles sont restreintes soit à l’estuaire d’eau douce du Saint-Laurent ou à quelques autres estuaires du nord-est américain. Ces espèces sont le bident d’Eaton, la cicutaire de Victorin, l’épilobe à graines nues, la gratiole du Saint-Laurent, la lindernie estuarienne, la vergerette de Provancher et la zizanie naine. On devrait donc prioriser ces espèces dans les actions de conservation.

Sources

AF2R. 2012. À la découverte des parcs naturels de Québec. En ligne: http://www.parcsnaturelsquebec.org/. Consulté le 19 novembre 2012.

ASSOCIATION FORESTIÈRE QUÉBEC MÉTROPOLITAIN ET BPH ENVIRONNEMENT. 2002. Espèces menacées ou vulnérables associées au milieu forestier – Guide terrain. Québec, 23 pages.

BROUILLET, L., D. BOUCHARD et F. COURSOL. 2004. Les plantes menacées ou vulnérables et autres plantes rares de l’estuaire fluvial du Saint-Laurent entre Grondines et Saint-Jean-Port-Joli. Rapport préparé pour le gouvernement du Québec, ministère de l’Environnement, Direction du patrimoine écologique et développement durable, Québec. 86 p.

CENTRE DE DONNÉES SUR LE PATRIMOINE NATUREL DU QUÉBEC (CDPNQ). 2015. Occurrence d’espèces fauniques à statut sur le territoire de l’OBV de la Capitale, tiré du répertoire de données en janvier 2015. 13 pages.

CENTRE DE DONNÉES SUR LE PATRIMOINE NATUREL DU QUÉBEC (CDPNQ). 2015. Occurrence d’espèces floristiques à statut sur le territoire de l’OBV de la Capitale, tiré du répertoire de données en janvier 2015. 18 pages.

DIGNARD, N., L. COUILLARD, J. LABRECQUE, P. PETITCLERC et B. TARDIF. 2008. Guide de reconnaissance des habitats forestiers des plantes menacées ou vulnérables. Capitale-Nationale, Centre-du-Québec, Chaudière-Appalaches et Mauricie. Ministère des Ressources naturelles et de la Faune et ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs. 234 p.

ENVIRONNEMENT CANADA. 2010. Programme de rétablissement du noyer cendré (Juglans cinerea) au Canada, Série de Programmes de rétablissement de la Loi sur les espèces en péril, Environnement Canada, Ottawa, vii + 29 p.

ENVIRONNEMENT CANADA. 2009. Troglodyte à bec court. En ligne: http://ec.gc.ca/soc-sbc/oiseau-bird-eng.aspx?sY=2011&sL=f&sM=p1&sB=SEWR. Consulté le 4 février 2015.

ESPÈCES MENACÉES. 2007. Cypripède royal. En ligne: http://www.especesmenacees.org/inc/multiple.inc.php?page=&section=espece&action=detail&idSecLangue=1&idChoisi=85. Consulté le 27 janvier 2015.

FLORE LAURENTIENNE. 2012. Strophostyles helvola. En ligne: http://www.florelaurentienne.com. Consulté le 20 novembre 2012.

FORÊTS, FAUNE ET PARCS QUÉBEC. 2010. Liste des espèces fauniques menacées ou vulnérables au Québec-pic à tête rouge. En ligne: http://www3.mffp.gouv.qc.ca/faune/especes/menacees/fiche.asp?noEsp=39. Consulté le 4 février 2015.

GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. 2014. Caryer ovale (Caryer à noix douce). En ligne: http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/essences/arbre.php?id=82. Consulté le 27 janvier 2015.

GREGORY, A., 1997. Western Smooth Green Snake. South Dakota Department of Game, Fish and and Parks, Division of Wildlife, Pierre, SD. En ligne: http://www3.northern.edu/natsource/REPTILES/Greens1.htm. Consulté le 16 novembre 2012.

IUCN, 2012. The IUCN Red List of Threatened Species. En ligne: http://www.iucnredlist.org/. Consulté le 16 novembre 2012.

LINCOLN PARK ZOO. 2001. Smooth green snake. En ligne: http://www.lpzoo.org/animals/factsheet/smooth-green-snake. Consulté le 16 novembre 2012.

MAINE DEPARTMENT OF CONSERVATION.  s/d. Mulhenberg Sedge (Carex muehlenbergii). En ligne: https://www1.maine.gov/dacf/mnap/features/carex_muehlenbergii.pdf. Consulté le 27 janvier 2015.

MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DE L’ENVIRONNEMENT, DE LA LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. 2001. Ail des bois. En ligne: http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/biodiversite/especes/ail/ail.htm. Consulté le 27 janvier 2015.

MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DE L’ENVIRONNEMENT, DE LA LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. 2001 a. Cypripède tête-de-bélier. En ligne: http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/biodiversite/especes/cypripede/cypripede.htm. Consulté le 27 janvier 2015.

MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DE L’ENVIRONNEMENT, DE LA LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. 2001 b. Ériocaulon de Parker. En ligne: http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/biodiversite/especes/eriocaulon/eriocaulon.htm. Consulté le 27 janvier 2015.

MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DE L’ENVIRONNEMENT, DE LA LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. 2001 c. Gentiane de Victorin. En ligne: http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/biodiversite/especes/gentianopsis-victorin/genti-victorin.htm. Consulté le 27 janvier 2015.

MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DE L’ENVIRONNEMENT, DE LA LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. 2015. Listère australe. En ligne: http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/biodiversite/especes/listere_australe/index.htm. Consulté le 27 janvier 2015.

MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DE L’ENVIRONNEMENT, DE LA LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. 2005. Ptérospore à fleurs d’andromède. En ligne: http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/biodiversite/especes/pterospore/index.htm. Consulté le 27 janvier 2015.

MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DE L’ENVIRONNEMENT, DE LA LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. 2005 b. Vergerette de Provancher. En ligne: http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/biodiversite/especes/vergerette/index.htm. Consulté le 27 janvier 2015.

MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DE L’ENVIRONNEMENT, DE LA FAUNE ET DES PARCS. 2014. Liste des espèces désignées menacées ou vulnérables au Québec. En ligne: http://www.mddefp.gouv.qc.ca/faune/especes/menacees/liste.asp. Consulté le 25 mars 2014.

NATURE QUÉBEC, s/d. Bident d’Eaton (Bidens estonii) – Fiche technique.

NATURE QUÉBEC, s/d a. Cicutaire de Victorin (Cicuta maculata var. victorinii) – Fiche technique.

NATURE QUÉBEC, s/d b. Épilobe à graines nues (Epilobium ciliatum var. ecomosum) – Fiche technique.

NATURE QUÉBEC, s/d c. Isoète de Tuckerman (Isoetes tuckermanii) – Fiche technique.

NATURE QUÉBEC, s/d d. Lindernie estuarienne (Lindernia dubia var. inundata) – Fiche technique.

NATURE QUÉBEC, s/d e. Lycope du Saint-Laurent (Lycopus americanus var. laurentianus) – Fiche technique.

NATURE QUÉBEC, s/d f. Zizanie naine (Zizania aquatica var. brevis) – Fiche technique.

PÊCHES ET OCÉANS CANADA. 2014. Espèces aquatiques en péril – L’obovarie olivâtre. En ligne: http://www.dfo-mpo.gc.ca/species-especes/species-especes/hickorynut-obovarie-02-fra.html. Pagée consultée le 4 février 2015.

PÊCHES ET OCÉANS CANADA. 2011. Le monde sous-marin – le gaspareau. En ligne: http://www.dfo-mpo.gc.ca/science/publications/uww-msm/articles/alewife-gaspareau-fra.htm. Consulté le 16 novembre 2012.

PETITCLERC P., N. DIGNARD, L. COUILLARD, G. LAVOIE et J. LABRECQUE. 2007. Guide de reconnaissance des habitats forestiers des plantes menacées ou vulnérables. Bas-Saint-Laurent et Gaspésie. Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, Direction de l’environnement forestier. 113 p.

PRICE, J., s/d. Alewife Floater (Anodonta implicata). South Carolina Department of Natural Resources. 2 pages.

REDDER, A.J., B.E. SMITH, and D.A. KEINATH. 2006. Smooth Green Snake (Opheodrys vernalis): a technical conservation assessment. USDA Forest Service, Rocky Mountain Region. En ligne: http://www.fs.fed.us/r2/projects/scp/assessments/smoothgreensnake.pdf. Consulté le 16 novembre 2012.

REGROUPEMENT QUÉBEC OISEAUX. 2012. Dossier: Le martinet ramoneur. En ligne: http://www.quebecoiseaux.org/index.php?option=com_collector&view=item&id=2%3Asuivi-des-especes-en-peril&Itemid=203&item=22%3Amartinet-ramoneur&lang=fr. Consulté le 16 novembre 2012.

RESSOURCES NATURELLES CANADA. 2015. Site sur la rusticité des plantes au Canada – Physostegia virginiana subsp. virginiana. En ligne: http://planthardiness.gc.ca/index.pl?m=7b&lang=fr&speciesid=1005531. Consulté le 4 février 2015.

Mis à jour le 27 août 2015