Méthodologie du sondage en vue de dresser un portrait social dans le cadre du plan directeur de l’eau

Contexte du sondage

Dans le cadre de l’élaboration du plan directeur de l’eau, l’Organisme des bassins versants de la Capitale doit dresser un portrait social de l’eau et identifier les problématiques associées à l’accessibilité et à la culturalité. Dans un premier temps, le portrait social de l’eau vise à décrire les représentations sociales et les préoccupations de la population quant à l’eau et au territoire. Les problématiques identifiées au portrait seront identifiées dans le diagnostic par la suite.

Afin de dresser le portrait social de l’eau, la population a été consultée à l’aide d’un sondage lancé en 2012. Ce sondage a permis d’explorer les liens qui unissent la population avec l’eau et le territoire à travers les usages de l’eau et l’accessibilité aux différents cours d’eau et lacs ainsi que l’opinion des répondants sur différents aspects liés à la gestion de l’eau.

Composition du sondage

Le sondage était composé de 21 questions et demandait une quinzaine de minutes pour répondre. Pour voir le questionnaire, cliquez ici. Le tableau suivant résume l’ensemble des catégories de questions.

Tableau 1: Aide à l’interprétation des résultats du questionnaire de sondage de 2012 pour le portrait social du plan directeur de l’eau

Questions

Objectif des questions

1 à 5 Identification du répondant
6 Mesure la perception du répondant sur la ressource eau
7 Mesure la dynamique sociale dans le domaine de la gestion de l’eau
8 Mesure l’importance des enjeux du plan directeur de l’eau
9 Mesure de la fréquence des usages et de la pratique de certaines activités en lien avec l’eau
10 à 13 Mesure l’accessibilité et les liens culturels et patrimoniaux avec l’eau
14 Mesure la perception des répondants face à certains problèmes liés à l’eau ou au territoire sur le territoire de l’OBV de la Capitale
15 Identifie les trois premiers problèmes en importance selon la liste de la question 14
16 Mesure l’adhésion aux différentes mesures liées à la gestion de l’eau en vue de déceler d’éventuels conflits de valeurs associées à l’eau.
17 à 20 Mesure l’importance de la préservation du paysage riverain
21 Questions, commentaires.

 

 Méthodologie

Le sondage a été réalisé via l’outil Internet Survey Monkey. Il a été ouvert le 20 juillet 2012 et fermé le 2 octobre 2012. Le calendrier suivant indique les moyens de diffusion qui ont été utilisés et la date à laquelle le sondage a été diffusé selon ces moyens afin de rejoindre un nombre maximal de répondants.

Date Moyens de diffusion
20 juillet 2012
  • Sondage mis en ligne sur le site Internet de l’OBV et la page Facebook de l’OBV
  • Invitation à répondre au sondage envoyée par courriel aux membres du conseil d’administration de l’OBV
24 juillet 2012
  • Invitation à répondre au sondage envoyée par courriel aux participants au programme d’échantillonnage de puits privés
25 juillet 2012
  • Transmission du sondage au Conseil de bassin de la rivière du Cap Rouge pour une diffusion à leurs membres
6 août 2012
  • Transmission au Conseil de bassin du lac Saint-Augustin pour un envoi général à leur liste de diffusion
7 août 2012
  • Invitation à répondre au sondage envoyée par courriel au reste des participants au programme d’échantillonnage de puits privés

 

Un total de 185 réponses a été amassé. Seuls les questionnaires qui correspondaient au critère de localisation ont été conservés. Un total de 178 sondages répond à ce critère. Le critère de localisation se décrit ainsi :

  • Un code postal valide est fourni dans le questionnaire;
  • Le code postal se trouve sur le territoire de l’OBV de la Capitale.

Ainsi, seuls les questionnaires possédant ces caractéristiques ont été conservés pour la compilation des résultats. Autrement dit, lorsque le code postal fourni par le répondant se trouvait à l’extérieur de la zone, les réponses de ce questionnaire étaient éliminées. Certains codes postaux chevauchaient la limite de la zone et le répondant pouvait donc se trouver tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de la zone. Cinq questionnaires se trouvaient dans cette situation. Ils ont été conservés, mais une incertitude est liée à ces réponses qui sont au nombre de 5. Pour certains questionnaires, la proximité identifiée au lac Saint-Augustin a permis d’éliminer l’incertitude.

Les codes postaux utilisés sont ceux de DMTI SpatialTM Inc. Il s’agit plus spécifiquement du produit Platinum Postal CodeOM Suite qui a permis de localiser précisément les segments de rues associées aux codes postaux grâce à une couche d’information géographique contenant des points précis, Multiple Enhanced Postal Code (MEP).

Ces points étaient comparés aux limites du territoire de l’OBV de la Capitale fournies par le Centre d’expertise hydrique du Québec (CEHQ, 2011).

La répartition des 178 répondants dont les résultats ont été compilés est relativement uniforme sur le territoire de l’OBV de la Capitale. Par contre, certains sous-bassins versants peuvent être légèrement surreprésentés par rapport à leur population. Le nombre de participants ne permet pas de répartir les réponses en fonction de la population sur le territoire ou encore en fonction des tranches d’âges et des occupations. C’est pourquoi tous les questionnaires qui répondaient au critère de localisation ont été compilés.

Il est à noter que les 178 répondants retenus n’ont pas tous répondu à l’ensemble des questions. Certaines questions ont été ignorées par quelques-uns des 178 répondants. Ces questions ont tout de même été conservées pour analyse, par contre les statistiques fournies font référence à une proportion sur les 178 répondants et non une proportion de ceux uniquement qui ont répondu à la question. Ainsi, les pourcentages sont homogènes pour tous les résultats présentés et ne sont pas influencés par le nombre de répondants à la question, ce sont toujours des pourcentages calculés sur l’ensemble des 178 répondants.

Informations géographiques

DMTI Spatial Inc. 2010. Platinum Postal CodeOM  Suite. Multiple Enhanced Postal Codes (CANmep).

Centre d’expertise hydrique du Québec (CEHQ). 2011. Limites des bassins versants. Échelle 1 : 20 000. Format shapefile (.shp)