Bassin du fleuve / Qualité de l’eau de surface

2.5.6.2 Qualité de l’eau de surface

Figure 2.5.6.2.1 : Indice de la qualité bactériologique et physicochimique (IQBP) en 2000-2001 au fleuve Saint-Laurent à proximité de la prise d’eau potable de Ste-Foy

En 1997, la qualité des eaux du fleuve Saint-Laurent en bordure de Québec était jugée satisfaisante (Hébert, 1999). Elle s’est en effet légèrement améliorée suite à la mise en service des stations d’épuration de la Ville de Québec. L’IQBP6 obtenu aux 4 stations près de la prise d’eau de Sainte-Foy en 2000 et 2001 corroboraient l’évaluation d’une bonne qualité d’eau (IQBP6 de 81 à 85) (Hébert et Belley, 2005). Les taux de phosphore n’y constituait pas un problème et la qualité bactériologique restait à surveiller, bien que généralement satisfaisante. Celle-ci est demeurée constante d’après un bilan couvrant la période de 1995 à 2006 (Hébert, 2006). La Ville de Québec a toutefois publié un rapport, en 2003, montrant que les eaux échantillonnées étaient par moment relativement chargées en métaux comme l’aluminium, le fer et même le plomb (Dessau-Soprin, 2004). D’autres données historiques existent dans le secteur de la bordure du fleuve.

Tableau 2.5.6.2.1: Indice de qualité physico-chimique et bactériologique (IQBP) en bordure du fleuve St-Laurent (tiré de Dessau-Soprin, 2004; Hébert et Belley, 2005)

Figure 2.5.6.2.2 : Localisation des plages en bordure du fleuve

Les endroits potentiels de création de plages pour la baignade, soient les plages Jacques-Cartier, de l’Anse au Foulon et des Battures à la Baie de Beauport, ont fait l’objet d’un suivi de la qualité bactériologique entre 2000 et 2009 par le MDDEP (Hébert, 2010). Les données des campagnes d’échantillonnages sont présentées dans le tableau suivant. En 2009, la qualité bactériologique à la plage Jacques-Cartier et aux Battures de Beauport était passable, ce qui signifie que la moyenne des 40 échantillons collectés au cours de l’été à ces sites se situait entre 101 et 200 UFC/100 ml et que ce seuil était dépassé dans moins de 30% des cas. Cette moyenne respecte toutefois le critère de qualité pour tous les usages de l’eau selon le MDDEP. Quant à l’Anse aux Foulons, la qualité de l’eau y est bonne, ce qui constitue une amélioration par rapport aux années précédentes. Toutefois, même si la plupart des sites échantillonnés affichent un bon potentiel de baignade, les données montrent également que la qualité bactériologique des eaux du fleuve est variable d’une année à l’autre et demeure dépendante de la fréquence, de l’intensité des précipitations et des débordements des réseaux d’égouts qui y sont liés (Hassein-Bey, 2011).

Tableau 2.5.6.2.2 : Qualité bactériologique des plages en bordure du fleuve St-Laurent (tiré de Hébert. 2010; Dessau-Soprin, 2004)

Le projet de construction de réservoirs de rétention, entrepris par la Ville de Québec en 2001, a permis de mettre en place 14 nouveaux réservoirs qui limiteront les contaminations. Déjà, des 7 bassins aménagés lors de la première phase du projet, 2 réduisaient les débordements d’égouts atteignant le fleuve au niveau de la plage Jacques-Cartier (Harlé, 2006). Afin d’évaluer l’impact sur la qualité bactériologique de l’eau du fleuve, la ville a débuté un suivi en 2010 visant à mesurer les concentrations en coliformes fécaux des quelques 65 exutoires se jetant directement au fleuve, ainsi que des embouchures des rivières. Au moment de la rédaction de ce texte, le rapport de suivi n’était pas encore disponible.

SOURCES

DESSAU-SOPRIN INC. 2004. Nouvelle prise d’eau de Sainte-Foy. Étude d’impact sur l’environnement. Rapport final déposé au ministre de l’Environnement du Québec. no. 856042-100-ENV-0001 0C . Ville de Québec, 310 pages. 13 annexes.

HARLÉ, F., 2006. Impacts des réservoirs de rétention et de l’apport de boues d’alun sur le traitement des stations d’épuration de Québec et optimisation du traitement. Mémoire de fin d’études. Ville de Québec, Division du traitement des eaux. 80 p. + 10 annexes.

HASSEIN-BEY, H., 2011. Qualité de l’eau et baignade dans le fleuve Saint- Laurent, enquête menée auprès des municipalités riveraines du territoire de la ZIP de Québec et Chaudière-Appalaches, ISBN 978-2-922283-24-2, 2011. 18 p. + 1annexe.

HÉBERT, S., 2010. Qualité bactériologique de sites potentiels de baignade dans le Saint-Laurent, été 2009, Québec, ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Direction du suivi de l’état de l’environnement, 8 p.

HÉBERT, S., 2007. État de l’écosystème aquatique du bassin versant de la rivière Saint-Charles : faits saillants 2003-2005, Québec, ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Direction du suivi de l’état de l’environnement, ISBN 978-2-550-49604-5 (PDF), 11 p.

HÉBERT, S., 2006. La qualité de l’eau du secteur fluvial – Paramètres physico-chimiques et bactériologiques. 3e édition. En ligne: http://planstlaurent.qc.ca/fileadmin/site_documents/documents/SESL/Qualite_eau_fluvial_2013_f.pdf. Consulté le 24 novembre 2011.

HÉBERT, S., 2005. Évaluation de la qualité bactériologique de sites potentiels de baignade dans le Saint-Laurent, été 2004, Québec, ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Direction du suivi de l’état de l’environnement, ISBN 2-550-46064-2(PDF), Envirodoq no ENV/2005/0282, rapport no QE/171, 9 p., 3 annexes

HEBERT, S., 2003. Évaluation de la qualité bactériologique de sites potentiels de baignade dans le Saint-Laurent, été 2002, Québec, ministère de l’Environnement, Direction du suivi de l’état de l’environnement, envirodoq no ENV/2004/0002, rapport no QE/138, 10 pages, 3 annexes.

HÉBERT, S., 2002. Évaluation de la qualité bactériologique de sites potentiels de baignade dans le Saint-Laurent, été 2001, Direction du suivi de l’état de l’environnement, ministère de l’Environnement, Québec, envirodoq no ENV/2002/0136, rapport no QE00128, 9 pages, 3 annexes.

HÉBERT, S., 2001. Évaluation de la qualité bactériologique de sites potentiels de baignade dans le Saint-Laurent, été 2000, Direction du suivi de l’état de l’environnement, ministère de l’Environnement, Québec, envirodoq no ENV/2002/0135, rapport no QE00127, 9 pages, 3 annexes.

HÉBERT, S., 2000. Évaluation de la qualité bactériologique de sites potentiels de baignade dans le Saint-Laurent, été 1999, Direction du suivi de l’état de l’environnement, ministère de l’Environnement, Québec, envirodoq no ENV2000-0520, rapport no QE-122. 11 p. et 4 annexes.

HÉBERT, S., 1999. Qualité des eaux du fleuve Saint-Laurent, 1990 à 1997, ministère de l’Environnement, Direction des écosystèmes aquatiques, Envirodoq no EN990161, rapport no QE-119, 38 p + 4 annexes.

HÉBERT, S., 1997. Développement d’un indice de qualité bactériologique et physico-chimique de l’eau pour les rivières du Québec, Québec, ministère de l’Environnement et de la Faune, Direction des écosystèmes aquatiques, envirodoq n°EN/970102, 20 p., 4 annexes.

HÉBERT, S. ET J. BELLEY. 2005. Le Saint-Laurent – La qualité des eaux du fleuve 1990-2003, Québec, ministère de l’Environnement, DIrection du suivi de l’état de l’environnement, Envirodoq no ENV/2005/00995, collection no QE/156, 25 p. et 3 annexes.

MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DE L’ENVIRONNEMENT ET DES PARCS. (MDDEP). 2011. Banque de données sur la qualité du milieu aquatique (BQMA). Québec: ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Direction du suivi de l’état de l’environnement.

MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DE L’ENVIRONNEMENT ET DES PARCS. (MDDEP). 2009. Critères de qualité de l’eau de surface. Québec, Québec: ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs.

VILLE DE QUÉBEC. 2010. Qualité de l’eau des plages, du fleuve et des exutoires pluviaux. Rapport annuel 2010. Ville de Québec, Service de l’environnement. + Annexes.

Mis à jour le 16 février 2015

Retour à la page précédente