Bordure du fleuve / Milieux humides

2.5.6.4 Milieux humides

Figure 2.5.6.4.1 : Milieux humides de la bordure du fleuve

La bordure du fleuve situé sur le territoire de l’OBV de la Capitale est un secteur qui compte 706 ha de milieux humides selon la cartographie de Canards Illimités (2005). On y retrouve les battures de la baie de Beauport dans la portion est (250 ha) et les battures de Saint-Augustin dans la portion ouest (242 ha). Il est important de noter qu’une grande majorité des milieux humides en bordure du fleuve sont des types d’eau peu profonde et plusieurs de ces milieux humides se retrouvent sous la ligne des hautes eaux du fleuve et sont ainsi exclus de la définition des milieux humides selon le MDDEFP.

Selon les inventaires réalisés par Génivar en 2009, le secteur des battures de Saint-Augustin abrite des espèces floristiques adaptées aux marées d’eau douce, qui constitue un habitat peu commun. De façon générale, on retrouve le scirpe d’Amérique en peuplement presque pur aux étages inférieurs du marais, les sagittaires dressées et à feuilles en coin, la zizanie à fleurs blanches, la berle douce et l’eupatoire perfoliée dans les étages supérieurs. En outre, 11 espèces à statut précaire ont été identifiées et parmi celles-ci, quatre sont endémiques au Saint-Laurent. Enfin, trois espèces figurent également sur la liste des espèces en péril au Canada soient la gentiane de Victorin (Gentianopsis procra subs. Macounii var. victorinii), la cicutaire de Victorin (Cicuta maculata var. victorinii) et l’ériocaulon de Parker (Eriocaulon parkeri) (Génivar 2009).

À l’extérieur du littoral, on retrouve les marécages du boisé Neilson, qui comptent 8,7 ha. Les observations fauniques incluent l’oiseau-mouche et le pioui de l’Est. Ces derniers ont été caractérisés comme subissant des pressions du type résidentiel, de lignes hydroélectriques et aussi de zonage à lotir lors de la caractérisation en 2005. Depuis 2009, il est question de développer le boisé Neilson pour la construction domiciliaire et à l’été 2011 des terres ont été vendues à un promoteur de la région (Rodrigues-Rouleau, 2011). Mentionnons que le marécage n’a pas de connexion hydrographique.

SOURCES

ASSOCIATION FORESTIÈRE QUÉBEC MÉTROPOLITAIN. 2009. Guide découverte des parcs naturels de Québec, 2e édition, 2009, 54p.

BUTEAU, P., N. DIGNARD ET P. GRONDIN. 1994. Système de classification des milieux humides du Québec, ministère des Ressources naturelles du Québec, 25 pages.

CANARDS ILLIMITÉS CANADA. 2005. Cartographie des milieux humides de la Communauté métropolitaine de Québec.

CRE-CAPITALE NATIONALE. 2002. Entre la terre et l’eau : un monde à protéger, Conservation et mise en valeur des milieux humides.

DUBÉ, C., Inventaires 2002-2003, CRE-Capitale nationale, 2002 et 2003.

ENCYCLOPÉDIE DE L’AGORA. 2006. Tourbière. [En ligne]. http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Tourbiere. Consulté le 30 juin 2011.

GENIVAR. 2009. Étude de préfaisabilité pour des travaux de restauration des berges le long du fleuve à Saint Augustin-de-Desmaures. Rapport final de GENIVAR Société en commandite à la Fondation québécoise pour la protection du patrimoine naturel. 60 p. et annexes.

GROUPE DE TRAVAIL NATIONAL DES TERRES HUMIDES. 1997. Le système canadien de classification des terres humides, deuxième édition. Centre de recherche sur les terres humides. Université de Waterloo, Waterloo, Ontario. 61 pages + 2 annexes.

KIRBY, J. et J. BEAULIEU. 2006. Rapport méthodologique de la cartographie des milieux humides du territoire de la Communauté métropolitaine de Québec, Rapport technique No Q2006-2f, Canards Illimités – Québec, 2006, 40 p.

MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, ENVIRONNEMENT ET DES PARCS (MDDEP). 2006. Identification et délimitation des écosystèmes aquatiques, humides et riverains. Fiche technique. Guide d’analyse des projets d’intervention dans les écosystèmes aquatiques, humides et riverains assujettis à l’article 22 de la Loi sur la qualité de l’environnement. 10 pages+ 4 annexes.

RAPPEL. 2008. Les milieux humides. En ligne: http://www.rappel.qc.ca/services-et-produits/informations-techniques/milieux-humide.html. Consulté le 16 février 2015.

RODRIGUES-ROULEAU, P., 2011. Le boisé Neilson menacé. Dans le Journal L’Appel, publié le 12 juillet 2011. En ligne: http://www.quebechebdo.com/Societe/Environnement/2011-07-12/article-2648367/Le-boise-Neilson-menace/1. Consulté le 11 novembre 2011.

SOCIÉTÉ DE LA FAUNE ET DES PARCS DU QUÉBEC. 2002. Plan de développement régional associé aux ressources fauniques de la Capitale-Nationale, Société de la faune et des parcs du Québec, Direction de l’aménagement de la faune de la Capitale-Nationale, Québec, XIV + 93 pages.

Mis à jour le 16 février 2015

Retour à la page précédente