Bassin du lac Saint Augustin / Qualité de l’eau de surface

2.5.4.2 Qualité de l’eau des tributaires

Figure 2.5.4.1. 1: Concentrations en coliformes fécaux mesurées par temps sec dans certains tributaires du lac Saint-Augustin en 2009, n=1

En 2000 et 2001, les tributaires du lac Saint-Augustin ont été caractérisés lors de la diagnose écologique du lac Saint-Augustin (Bergeron et al. 2002). En 2009, la Ville de Québec a effectué un suivi de la qualité des eaux du lac Saint-Augustin et d’un certain nombre de ses tributaires. Les données de coliformes fécaux sont présentées au tableau suivant.

En 2009, la concentration élevée en coliformes fécaux observée par temps sec au marais Artimon révèle la possibilité de branchements croisés ayant subsistés aux mesures correctives effectuées auparavant (Martineau, 2009). De plus, le tributaire T7 revèle une contamination bactériologique documentée par des suivis antérieurs de la Ville de Québec (Martineau, 2009).

Tableau 2.5.4.1.1 : Concentration de coliformes fécaux mesurés dans les tributaires du lac Saint-Augustin (Bergeron et al., 2002; Martineau, 2009)

Figure 2.5.4.1.2: Concentrations en MES mesurées en 2001 et 2009 dans certains tributaires du lac Saint-Augustin, n=1

Figure 2.5.4.1.3 : Concentrations en phosphore total mesurées en 2001 et 2009 dans certains tributaires du lac Saint-Augustin, n=1

Les matières en suspension ont été mesurées en 2001 et 2009 dans certains tributaires et révèlent des dépassements du critère de qualité aux tributaires T1, T3, T4, T8, T9 et T10, le tributaire T9, situé du côté sud du lac,  étant celui où les concentrations sont les plus élevées. Les résultats sont présentés à la figure 2.5.4.1.2.

Les concentrations en phosphore total mesurées en 2001 et 2009 dans certains des tributaires du lac Saint-Augustin présentent toutes des dépassements du critère de protection de lacs (20 µg/l) et les concentrations les plus élevées proviennent du tributaire T10, situé du côté sud du lac.

En 2000 et 2001, la conductivité a été mesurée dans les tributaires T1, T2, T7, T8, ainsi qu’à la décharge du lac Saint-Augustin. Ces tributaires drainent les importants réseaux routiers du bassin versant et ont montré des conductivités élevées (Bergeron et al., 2002). Depuis 2008, un projet de marais de filtration des eaux de ruissellement du réseau routier est en cours de mise en œuvre par l’Université Laval en partenariat avec le ministère des Transports du Québec et le conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada afin de diminuer l’apport en sels au lac Saint-Augustin (Gauthier, 2011). Les concentrations d’ions de sodium (Na) ont été mesurées dans les tributaires T2, T7 et T8 dans le cadre de cette étude au cours de l’hiver 2008-2009. Les données démontrent que le pic en ions de sodium est mesuré lors de la fonte des neiges. Les critères de qualité de l’eau du surface du MDDEP sont de 200 mg/L pour le sodium en ce qui a trait à la prévention de la contamination pour l’eau eau et les organismes aquatiques.

Tableau 2.5.4.1.2 : Conductivité mesurée dans les tributaires et la décharge du lac Saint-Augustin (Bergeron et al., 2002)

Figure 2.5.4.1.4 : Concentration en ions de sodium aux tributaires T2 (TA-1), T7 (TA-2) et T8 (TA-8) mesurée de 2008 à 2009 (Gauthier, 2011. p. 10)

SOURCES

BERGERON, M., C. CORBEIL, ET S. ARSENAULT. 2002. Diagnose écologique du lac Saint-Augustin. Document préparé pour la municipalité de Saint-Augustin-de-Desmaures par EXXEP ENVIRONNEMENT, Québec, 70 pages et 6 annexes.

BRIN, M-E., 2006. Évaluation intégrée de la biodisponibilité des métaux lourds (Cd, Cu, Pb, Zn) et du phosphore contenus dans les sédiments du lac Saint-Augustin. Mémoire pour l’obtention du grade de M.Se, Faculté de Sciences et Génie, Université Laval, Québec.

GAUTHIER, A., 2011. Restauration du lac Saint-Augustin: marais et lit filtrants adaptés pour le traitement des eaux de ruissellement routier. Présentation faite le 4 mai 2011 à l’Assemblée générale annuelle du Conseil de bassin du lac Saint-Augustin.

MARTINEAU, O., 2009. Suivi de la qualité de l’eau – Lac Saint-Augustin – été 2009. Service de l’environnement, Division de la qualité du milieu. Ville de Québec. 21 pages + 3 annexes.

 

Mis à jour le 16 février 2015

 

Retour à la page précédente